Logo de SENS
Service d’ENtraide Socio-Spirituelle
Une École, Une Équipe, Une Famille
Verset du jour

“Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins.”

~Esaie 55 : 11

Protestantisme : Force religieuse majoritaire d’Haïti avec plus de 50% de la population

Posté le:2018-11-26 11:22:38 | Par :SENS | Vu:32

Les résultats de l’EMMUS VI montrent que les protestants sont actuellement majoritaires en Haïti, que ce soit chez les femmes (56 %) ou chez les hommes (45 %). Les catholiques viennent en deuxième position avec 35 % des femmes et 36 % des hommes. On trouve ensuite les personnes se déclarant sans religion (8 % des femmes et 17 % des hommes). Enfin, seulement 1 % des femmes et 3 % des hommes se déclarent vodouisants. 

 

Extrait textuellement dans Enquête Mortalité, Morbidité et Utilisation des Services (EMMUS-VI) 2016-2017, Indicateurs Clés.

 

Ces données méritent d’être partagées car tout récemment encore un article publié le 27 octobre 2017 sous le titre « Haïti : Protestants et le mythe de 52 %! » porte ce chapeau ironique « On vous a probablement dit que les protestants représentent 52% de la population haïtienne. Vous avez allègrement déjà balancé cette statistique à la radio, à la télé, à l’église ou dans une conversation. Eh ben, il faut arrêter ! Oui ! Oui ! Ce chiffre est une surenchère. » Toujours d’un ton moqueur, le rédacteur de l’article qualifie dans son texte le chiffre souvent avancé par certains protestants d’‘une sorte d’illusion d’optique’ et d’un ‘lapsus à effet multiplicateur’ avant de préciser que, pourtant, la vérité était pourtant là depuis bientôt 15 ans. ….. Haïti ne compte qu’environ 25% de chrétiens protestants.….. Alors, avons-nous atteint finalement ces fameux 52% entre-temps ? Ou du moins, le nombre a-t-il chuté?, s’est-il interrogé.

 

Les protestants peuvent se réjouir du fait que ces données statistiques de l'EMMUS VI ne proviennent pas de la Fédération protestante ou d'une autre entité du secteur protestant mais d’un rapport d’enquête d’une instance étatique. Donc, ce n'est pas un mythe protestant. C'est confirmé par des données officielles que tout chercheur honnête va devoir citer que l'on veuille ou non.

 

Cette croissance numérique vertigineuse fait aussi la joie du secteur protestant quand il considère les nombreuses difficultés que le protestantisme a connues, de son implantation à sa consolidation en Haïti. Peut-on oublier les farouches et terribles persécutions que les premiers protestants ont souffertes notamment sous les gouvernements de Boyer et de Soulouque? Point n'est besoin de parler de cette constante et réelle marginalisation que connait le culte reformé depuis son arrivée en Haïti en 1816, de la part des élites intellectuelles et politiques du pays et de la part de l'État haïtien lui-même qui a toujours grandement priorisé le catholicisme. Mais en dépit de tout, par la grâce de Dieu, le protestantisme qui a subsisté s’est finalement consolidé pour devenir aujourd’hui la plus grande force religieuse du pays, ne serait-ce que numériquement. Soli Deo Gloria !

 

Mais il est temps aussi que le secteur protestant évalue ses forces et faiblesses, tire les leçons du passé et apporte les corrections nécessaires. En effet, l’'un des principes de la Réforme et du protestantisme n'est-ce pas en effet : Eccelesia semper reformanda?

 

Est-ce que tous ceux et toutes celles qui se disent Protestants et Protestantes aujourd’hui  marchent réellement dans la lumière de l'Évangile, comme le veulent les Saintes Écritures ? 

 

Certaines personnes et groupes du secteur protestant haïtien ne donnent-ils pas trop souvent au monde des spectacles scandaleux qui ne font pas honneur à la foi que professe le protestantisme? Que faire maintenant pour passer de la réformation à la transformation ? D’une croissance quantitative à une croissance qualitative ?

 

Quel est l'impact réel de cette grande croissance numérique du protestantisme sur la vie sociale, économique et politique de l’État haïtien qui reste l'un des plus pauvres et des plus corrompus du continent américain ?

 

La pensée protestante n’a-t-elle pas contribué historiquement au développement de nombreux pays de l’Europe comme l’Angleterre, la Suisse, l’Ecosse, la Norvège, la Suède et le Danemark, par exemple ? N’a-t-elle pas aussi contribué au développement des nombreux pays de l’Amérique du nord comme les Etats-Unis et le Canada, par exemple ?

 

Qu’est-ce qui empêche au protestantisme de jouer un rôle similaire dans notre chère Haïti qui connait une situation de plus en plus lamentable ?  

 

Voilà des questions qui doivent interpeller tout protestant conséquent, au seuil de ce troisième siècle de sa présence en Haïti.


Saint-Pierre Beaubrun,

Directeur du SENS 

Recevez nos nouveautés par e-mail


Restez informé(e) de nos dernières activités en soumettant, votre nom et votre adresse e-mail.
Votre nom complet
Votre adresse e-mail
senshaiti.org
Adresse:20, rue Augustin, Lamentin 54
Boite Postale :11255,
Carrefour, Haïti
Appelez-nous: (509) 47 72 45 58 / 47 79 55 25 Ecrivez-nous: info@senshaiti.org

Nous Rejoindre

Retrouvez SENS sur Twitter @ SENSHAITI
Retrouvez SENS sur Facebook FACEBOOK
SENS © 2018 - Faites tout pour la gloire de Dieu.(1 Cor.10 : 31)