Logo de SENS
Service d’ENtraide Socio-spirituelle
Une Ecole, Une Équipe, Une Famille
Verset du jour

“Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins.”

~Esaie 55 : 11

Dimensions spirituelle et sociale de la vie chrétienne

Toutes les personnes qui acceptent le salut en Jésus-Christ par la repentance, la conversion et la foi, deviennent des membres de l’Eglise chrétienne tout en continuant à vivre dans la société. Les chrétiens appartiennent ainsi à deux cités. Spirituellement, ils deviennent citoyens des cieux mais socialement ils restent citoyens de l’Etat dont ils sont les ressortissants. Il importe d’avoir une vision équilibrée de ces deux dimensions de la vie chrétienne.

Dimension spirituelle de la vie chrétienne.

Le terme spirituel est utilisé ici dans le sens d’une relation personnelle avec Dieu. Dans une perspective biblique, la priorité doit être accordée au Spirituel. Cherchez premièrement le royaume des cieux (Matthieu 6 : 33). Car il ne sert rien à une personne de gagner le monde entier si elle perd son âme (Matthieu 16 :26 ; Marc 8 : 26,27). J. MarcArthur précise avec raison : « avec tout ce que le monde peut offrir, sans Christ, on est en faillite pour l’éternité ». Dieu nous a rachetés pour sa Gloire au prix du sacrifice de son fils. Ephésiens 1 : 6-14. Les rachetés sont, en conséquence, exhortés, dans un sentiment de gratitude, à vivre pour Christ, celui qui a été mort pour eux (2 Corinthiens 5 : 14-17). Mais cette dimension spirituelle n’exclut pas la dimension sociale de la vie du chrétien.

Dimension sociale de la vie chrétienne.

Le chrétien reste un membre à part entière de la société. L’apôtre Paul, par exemple, affirmait sa citoyenneté céleste (Philipiens 3 :20) mais il ne renonçait pas à sa double nationalité terrestre : juive et romaine. Au contraire, il réclamait leur jouissance (Actes 21 :39 ; 22 : 25-28). En tant que citoyen d’un Etat, le chrétien a des droits et est soumis à des obligations. Il est appelé à contribuer à l’amélioration des conditions de la vie sociale. Dieu, après avoir ordonné aux Juifs qui étaient en captivité en Babylone d’y construire de maisons et d’y planter des jardins, les a averti expressément que leur bien être dépend de celui du pays dans lequel ils vivaient. « Cherchez à rendre prospère la ville où le Seigneur vous a fait déporter, et priez-le pour elle, car plus elle sera prospère, plus vous le serez aussi vous-même » (Jérémie 29 : 4-7). Notre Seigneur exige notre implication dans la lutte pour le progrès de notre société. Car indépendamment de nos croyances, nous sommes tous concernés par les problèmes de notre pays. Sinon, nous en payerons tous le prix. Les exemples sont légion. Il y a eu des inondations en Haïti notamment à Fonds Verrettes, à Mapou et aux Gonaïves. Chrétiens comme païens en étaient tous victimes. Mauvaise gouvernance, absence de production, inflation et chômage en Haïti : chrétiens et païens en subissent les conséquences. Tout récemment, sous l’effet d’un séisme de magnitude 7.3, les décombres de nos mauvaises constructions ont englouti plus de 300.000 personnes de toute croyance ! De plus, comme l’incroyant, le chrétien est un être humain qui a de multiples besoins à satisfaire. A cette fin, la Bible prescrit le travail, c’est-à-dire un ensemble d’activités sociales de production des biens et services. C’est la volonté de Dieu que l’homme travaille pour répondre à ses besoins (Genèse 2 : 15 ; 3 : 17, 19 ; Jérémie 29 : 4-7). Les besoins ne vont pas toujours être comblés par miracles ! Les Chrétiens sont exhortés à travailler non seulement pour satisfaire leurs propres besoins mais aussi pour aider les nécessiteux (1 Timothée 5 : 4, 8 ; Ephésiens 4 : 28 ; Galates 6 : 10 ; Actes 2 : 45). Rappelons toutefois que l’entraide chrétienne n’encourage pas la paresse ni la mendicité des personnes valides (2 Théssaloniciens 3 : 10-13 ; Proverbes 6 : 6-11). Le chrétien a le privilège d’être à la fois citoyen des cieux et citoyen du monde. Il doit vivre en communion avec son Dieu tout en s’impliquant activement dans les activités de la vie sociale. Il contribue ainsi simultanément, non seulement à son propre épanouissement spirituel et social, mais aussi au progrès du royaume des cieux et de la société.


Recevez nos nouveautés par e-mail


Restez informé(e) de nos dernières activités en soumettant, votre nom et votre adresse e-mail.
Votre nom complet
Votre adresse e-mail
senshaiti.org
Adresse:20, rue Augustin, Lamentin 54
Boite Postale :11255,
Carrefour, Haïti
Appelez-nous: (509) 47 72 45 58 / 47 79 55 25 / 38 15 97 46 Ecrivez-nous: info@senshaiti.org

Nous Rejoindre

Retrouvez SENS sur Twitter @ SENSHAITI
Retrouvez SENS sur Facebook FACEBOOK
SENS © 2016 - Faites tout pour la gloire de Dieu.(1 Cor.10 : 30)